Séjours les Bories

Le petit journal des Bories

Septembre 2021. Un invité n’a pas fait de bruit : l’automne. Même si la récolte des potirons dans les champs battait son plein, la météo était si régulière et ensoleillée que seule au réveil la fraîcheur dans les bungalows, nous surprenait.

Dans le Village-Vacances de Niozelles, le panneau d’affichage à l’accueil a fait notre affaire. Il est devenu notre point de ralliement. Le lieu d’information. Le point communication des LPPDT : un passage obligé le matin avant « le petit déj », pour la pensée du jour… en début de soirée, après la douche réparatrice et « la mise sur son 31 », nous nous retrouvions pour le menu du soir et les potins sportifs de la journée.

Un brouhaha envahissait le site, bavard le randonneur !

Savez-vous que RANDONNER signifie en vieux français, fatigue et épuisement. Courir à randon, c’est se déplacer avec ardeur, impétuosité. Il y a donc urgence de marcher mais surtout d’être ailleurs, qui est tout le contraire de la promenade, encore moins de la flânerie. Voilà les randonnées chez LPPDT !

« Marcher c’est faire un bout de chemin avec le temps : mais le temps doit avoir quelque chose à se reprocher pour s’enfuir si vite ». Tesson

 La vie ce n’est pas d’attendre que l’orage passe, c’est d’apprendre à danser sous la pluie. Sénèque

Même après une sieste réparatrice, on se réveille un peu plus vieux. Quel paradoxe !  Fitzgerald

Et puis un matin sur un petit billet, voulu anonyme,

« Chemin caillouteux 
Bordé de thym, de romarin,
Par dessus les pins, ciel bleu.
Que demander de mieux,
Une randonnée heureuse » 

Voilà tout est dit sur la découverte des chemins de Garenne, le col de la Mort d’Imbert, le plateau de Ganagobie, la roche Amère, les gorges de Trevans et les Ocres du Lubéron. Les Bories un magnifique coin de notre territoire à raconter ! Un beau mariage des Alpes avec la Provence.

Tout est bien, qui finit bien.

La plume/LPPDT